La technologie au service des personnes handicapées

canne connectee

Désormais, les personnes handicapées pourront bénéficier de l’aide de la technologie. De l’exosquelette à la canne connectée, plusieurs entreprises ont conçu des dispositifs permettant d’améliorer leur quotidien.

Actuellement, les personnes handicapées constituent une cible privilégiée pour les entreprises. Ces dernières n’hésitent pas à concevoir de nouvelles inventions comme les équipements de travail, les matériels médicaux, les jeux vidéo… Ainsi, on peut trouver plusieurs produits comme Auptinov, Ergovie, Dowino ou Windercraft.

Cela dit, il n’est pas du tout simple d’innover dans ce secteur. Beaucoup d’entreprises se plaignent de rencontrer des difficultés à tous les niveaux, de la recherche à l’industrialisation. Elles affirment aussi que même avec la technologie, le marché n’est pas réellement mûr. Les grandes entreprises ne sont pas en mesure de travailler au cas par cas. Il leur est plus facile de proposer un objet standard qui s’adapte à une large gamme de personnes.

Afin de réussir, il faut donc maîtriser les besoins. Do côté d’Auptinov, ce sont particulièrement les interlocuteurs qui permettent d’innover, avouent certaines entreprises. L’entreprise est connue pour ses tondeuses radiocommandées, ses bacs ergonomiques disposant de fonds mobiles, ses chariots motorisés…

Personnalisation et maintenance

D’après Ergovie, il y a un marché vaste pour une entreprise. Située à Rennes, la société emploie 22 personnes et propose un service d’entretien et de personnalisation d’équipements médicaux pour les personnes handicapées. Son département de Recherche et Développement conçoit actuellement un dispositif d’aide à la conduite qui reproduit une enveloppe virtuelle aux alentours du fauteuil afin d’éviter que la personne ne heurte les murs. Il a aussi inventé un bras articulé pouvant s’intégrer à un fauteuil afin de porter assistance à l’utilisateur.

Malgré le fait que l’entreprise est axée sur l’ultra-personnalisée, elle est aujourd’hui de plus en plus sollicitée. En effet, les personnes âgées ont des besoins spécifiques que l’entreprise est en mesure de satisfaire. S’il est difficile d’estimer l’ampleur du marché du handicap, le vieillissement de la population, par contre, pourrait représenter autour de 130 milliards d’euros en 2020.