Le vin innove avec le numérique

vin innovation

Le numérique est désormais incontournable lorsqu’il s’agit d’innovation. Et le secteur du vin, n’y échappe.

L’adoption du numérique

Selon un projet de loi de juin 2014, il faut permettre aux acteurs de mettre en valeur cette culture et ce patrimoine depuis les nouvelles technologies. À cette époque où tout le monde se bat pour intégrer le vignoble français au patrimoine mondial de l’Unesco, cette valorisation devient une priorité. Le numérique vise à favoriser la communication et les pratiques commerciales. De plus, les ventes en ligne ne cessent de progresser (environ 10% du marché). Toutefois, il s’agit encore jusque-là d’adopter le numérique pour favoriser des stratégies commerciales et d’autres opportunités.

Le vin et l’innovation

Le vin tient une place à part. Mais pour qu’il ne perde pas sa valeur, il doit passer par l’innovation. Et le rôle du numérique est de redonner vie à ce produit si spécial. En outre, l’interaction est aussi un terme qu’il ne faut pas négliger, car il permet de distinguer le vin des autres produits. Avec son pouvoir d’interaction et de navigation, le numérique propose un espace infini et inédit de figuration et transfiguration de la relation entre l’homme, le vin et la vigne.

Le numérique pour découvrir le vin

La ‘Cité des civilisations du vin’ propose un parcours qui permet de découvrir les spécificités du vin : visites par e-vigne, projections… Dans ce milieu où se mélangent le virtuel et le réel, les visiteurs sont plongés dans un monde qui favorise les correspondances synesthésiques et sensorielles ainsi que l’éveil sensible. Actuellement, les visites des lieux d’exposition et des caves passent souvent par des outils de pointe.

Des espaces discursifs et figuratifs

Les nouvelles technologies abolissent toutes les limites. Ainsi, elles créent de nouveaux espaces discursifs et figuratifs qui reconfigurent la communication pour le vin et la vigne. Cela se fait via les dispositifs numériques (Smartphones, tablettes, colonnes numériques, ordinateurs…). Actuellement, les régions viticoles disposent d’applications numériques servant de repère dans les vignobles.

Un outil adapté

Aujourd’hui, créer un site internet ne suffit plus pour valoriser le vin. Effectivement, beaucoup de vignerons proposent un site personnalisé qui s’ajuste à leur besoin. Mais, le défi est de concevoir des outils plus stratégiques et professionnels : écosystème digital, gestion cohérente entre Smartphones tablettes, ordinateurs… Il faut même songer à proposer une interface identique aux réseaux sociaux.