Un ransomware qui s’attaque aux Mac

plateforme tor

Même si les appareils Mac sont réputés pour leur niveau de sécurité très élevé, ils peuvent aussi être vulnérables. En effet, ils sont désormais la cible d’un ransomware.

 

370 euros pour récupérer des contenus

Les appareils Windows ont toujours été la cible des diverses attaques. Mais actuellement, les pirates s’intéressent aux failles sur Mac. La preuve est qu’un ransomware peut infecter ce type d’appareil. Il s’agit d’un logiciel qui s’infiltre sur la machine et qui collecte les données disponibles sur celle-ci. Le hacker crypte ces données et demande une rançon en contrepartie du décryptage. La rançon demandée est de 370 euros. Les victimes doivent faire un paiement sur une plateforme ‘.onion’. Le paiement se fait donc en Bitcoin. Il s’agit d’une monnaie virtuelle anonyme difficile à retracer.

 

Apple contrattaque

Dès qu’Apple a pris connaissance de ce ransomware, elle a immédiatement proposé un correctif. Mais le fait que le système d’exploitation de la marque à la pomme s’est fait pirater montre qu’aucune machine n’est à l’abri. Cela annonce aussi que les Mac peuvent être victimes d’autres attaques dans les années à venir. Même si ces appareils ne sont pas plus exposés que les machines Windows, une protection fiable avec un bon antivirus devient indispensable afin de se protéger contre les ransomwares et les autres malwares.

 

Une première attaque en 2014

Cela fait plusieurs années que les hackers tentent d’infecter OS X. La première attaque a eu lieu en 2014, mais elle n’a pas réellement abouti. Le PDG d’Apple a affirmé à cette période que les Mac, iPad et iPhone sont dotés d’une sécurisation optimale et que les utilisateurs sont protégés de tout risque. Mais les récentes attaques montrent que ces machines sont désormais vulnérables.

Il faut rappeler que pour infecter l’appareil, les hackers ont recouru à un client BitTorrent afin de transmettre et infecter les appareils Mac.